S’installer en tant que naturopathe

La naturopathie est une activité libérale. C’est une profession non réglementée qui peut théoriquement être exercée sans diplôme, mais l’Etat ayant la volonté d’organiser le secteur, il est fortement conseillé d’être diplômé.

Cependant, suite à la décision de l’OMS et de plusieurs pays européens à reconnaître cette discipline, l’État français s’efforce de mieux organiser ce secteur. Ainsi, il est fortement recommandé d’être diplômé avant d’ouvrir votre cabinet de naturopathie.

Une certification qui atteste vos compétences dans ce domaine vous offre plus de crédibilité aux yeux de vos patients. Officiellement, aucun diplôme d’État n’est encore reconnu en France. Toutefois, vous pouvez suivre un cursus professionnalisant dans l’une des 8 écoles agréées par laFédération Française des Ecoles de Naturopathie (FENA), par le Syndicat des Professionnels de la Naturopathie (SPN) et par l’Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire (Omnes). À l’issue de votre formation, un certificat professionnel de niveau III répertorié au RNCP est délivré.

Vous avez la possibilité de vous installer en tant que profession libérale, sous un statut de micro entrepreneur ou en société. Vous travaillez dans votre cabinet ou à domicile, pour une clientèle de particuliers, mais également pour les entreprises. Le marché des professionnel est en pleine croissance

La naturopathie s’exerce en établissements pour personnes âgées, spas, centres de thalassothérapie, magasins bio, centres de remise en forme, et même salles de sport.

Le marché de la naturopathie en France.

Le métier de naturopathe est très demandé, le marché de la santé enregistre une croissance annuel jusqu’à 6 % par an. Le marché de la naturopathie est un marché émergent en France : à peine plus de 2 500 naturopathes y sont installés. Il y a eu 20 à 25% d’installations supplémentaires par an depuis 10 ans.

Selon le Ministère de l’Économie et des Finances, un naturopathe est un “professionnel qui exerce la naturopathie, médecine non conventionnelle qui vise à équilibrer le fonctionnement de l’organisme par des moyens jugés naturels : régime alimentaire, hygiène de vie, phytothérapie, techniques manuelles, exercices, …”

Ainsi, le naturopathe n’établit pas de diagnostic médical, mais fait un bilan de santé en se basant sur les habitudes alimentaires du client, ses antécédents médicaux ou encore son style de vie. Le but est de l’aider à arriver à une meilleure qualité de vie.

Les champs d’application de la naturopathie

Les champs d’application de la naturopathie sont très diversifiés et s’appliquent à plusieurs domaines :

  • Les huiles essentielles pour lutter contre le stress ou lutter contre l’acné
  • La phytothérapie (thérapie par les plantes) pour soigner les maux de tête
  • La naturopathie contre les maux de ventre, la perte de poids
  • Un traitement naturel pour traiter les allergies
  • L’homéopathie pour dormir
  • L’iridologie (étude de l’iris) pour déceler les troubles de l’organisme

Vous pouvez choisir de combiner ces applications au sein de votre cabinet, ou choisir de vous spécialiser afin de répondre au mieux aux besoins de votre clientèle et de vous démarquer des cabinets généralistes.

Les spécialités de la naturopathie

Vous pouvez choisir d’intervenir auprès de clientèles spécifiques : enfants, adolescents, adultes, séniors…

Vous pouvez choisir d’établir des collaborations professionnelles. Par exemple avec le secteur bio, les centres de remise en forme, le secteur sportif, le secteur du yoga, des pilates, de la danse, des arts martiaux, des sages-femmes, sophrologues, des laboratoires de compléments alimentaires naturels, des hôpitaux privés, des maisons de retraite …. (Fenahman)

Le savoir-être du naturopathe.

Pour s’installer en tant que naturopathe, il faut développer des qualités et des connaissances particulières :

  • la patience (il est nécessaire de prendre le temps pour proposer un traitement optimal et personnalisé au patient),
  • l’écoute et l’empathie, la capacité à mettre en confiance : le naturopathe doit rassurer le patient avant d’entrer dans sa bulle (le contact physique est fréquent),
  • des connaissances en biologie et en psychologie, en aromathérapie, phytothérapie, iridologie…
  • une maîtrise des techniques de modelages
  • une approche holistique voire spirituelle.

Quels tarifs pratiquer quand on est naturopathe ?

En ville, un naturopathe facture généralement ses prestations entre 60 € et 100 € la séance pour un particulier et jusqu’à 1000 € la séance pour une entreprise. La fixation de vos tarifs prend en compte le budget de vos clients, le montant de la prise en charge par les mutuelles, le lieu d’implantation de votre cabinet, votre expérience en tant que praticien et votre certification.

Quel statut juridique choisir pour s’installer en tant que naturopathe ?

La profession de naturopathe étant une activité libérale, l’enregistrement de l’entreprise se fera auprès du centre de formalité des entreprises (CFE) de l’URSSAF.

Le métier de naturopathe s’exerce en tant que profession libérale. Le choix de votre statut juridique aura, entre autres, un impact direct sur la fiscalité de votre entreprise et votre régime social en tant que dirigeant.

La micro-entreprise est un statut pouvant convenir au naturopathe souhaitant ouvrir un petit cabinet sans salarié. Il permet également de conserver une activité salariale.

L’entreprise individuelle (EI) est un statut adapté pour une personne souhaitant entreprendre seule. Etant donné que ce n’est pas une personnalité morale, il n’existe pas de notion de capital minimum en entreprise individuelle. C’est également ce qui explique que le dirigeant d’une entreprise individuelle a un statut particulier.

L’EI possède deux options juridiques très intéressantes pour un professionnel libéral commençant seul son activité : la micro-entreprise et l‘Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).

Vous pouvez également, depuis 1966, et suite à l’adoption de la loi n°66-537, vous tourner vers les formes d’entreprises créées pour les professions libérales mais s’inspirant des statuts juridiques “classiques” : la SEL (société d’exercice libéral).

On dénombre 4 sous-régimes :

  • La SELARL (Société d’Exercice Libéral À Responsabilité Limitée).
  • La SELAFA (Société d’Exercice Libéral À Forme Anonyme).
  • La SELAS (Société d’Exercice Libéral par Actions Simplifiées).
  • La SELCA (Société d’Exercice Libéral en Commandite par Actions).

La législation française n’ayant pas légiféré précisément sur le métier de naturopathe non-médecin, un naturopathe ne doit pas se présenter comme un médecin ce qui ne lui interdit pas de pratiquer.

Les étapes de la création d’une activité de naturopathe.

Voici les étapes de création d’entreprise pour s’installer en tant que naturopathe :

  • Formez-vous dans une école agréée FENAHMAN (Fédération française de naturopathie), APHN ou OMNES.
  • Réaliser une étude de marché et une étude concurrentielle
  • Choisissez votre statut juridique
  • Chiffrer votre projet par l’élaboration d’un business plan
  • Créer votre entreprise
  • Démarrer votre activité et trouver vos premiers clients

Réaliser une étude de marché et une étude de la concurrence avant de s’installer comme naturopathe

L’étude de marché va vous permettre de définir votre profil de client et les naturopathes concurrents dans votre secteur géographique.

Vous allez étudier votre marché, à travers un questionnement précis et stratégique :

  • Quel est le profil type du client ?
  • Quelle densité de population autour de votre futur cabinet ?
  • Âge moyen de la population ?
  • Données démographiques de genre et d’activités professionnelles ?

Étudiez la concurrence :

  • Combien de naturopathes sont déjà installés dans votre future zone de chalandise ?
  • Délais d’attente pour la prise de rendez-vous chez les naturopathes installés ?
  • Quelles sont leurs tarifications, leurs spécialités ?
  • Quelle est la concurrence en médecine douce (ostéopathe, sophrologue…) dans la zone ?
  • Lister les entreprises locales que vous pourriez démarcher pour l’aide à la gestion du stress des salariés, par exemple.
  • Lister les centres de cures thermales, de thalassothérapie, cliniques et hôpitaux… avec qui vous pourriez tisser des partenariats.

Réaliser un business plan avant d’ouvrir un cabinet de naturopathie

Le Business plan permet de structurer le projet, de définir les coûts de démarrage de l’activité, de s’assurer de sa viabilité financière, et de convaincre votre partenaire bancaire pour trouver des financements.

Les besoins matériels nécessaires à l’ouverture d’un cabinet de naturopathie

Certains coûts comme du matériel, du mobilier sont à intégrer dans votre étude de rentabilité :

  • la location d’un local éventuel . Pratiquer à son domicile est possible, des travaux seront à envisager.
  • des travaux éventuels (décoration et mise aux normes d’accessibilité)
  • du mobilier de bureau
  • Un ordinateur et un terminal de paiement
  • la plaque professionnelle
  • création d’un site Internet
  • Un système de réservation en ligne : Doctolib ou Bliss You
  • les assurances professionnelles et locatives

Équipement médical 

Vous pourriez selon votre méthode d’examen du patient et les « soins » que vous allez lui apporter pour qu’il retrouve un bon état de santé au naturel, vous allez peut être avoir besoin d’un peu de matériel médical : 

Tensiomètres, stéthoscope 

Un tensiomètre pour prendre les mesures diastoliques, systoliques et les pulsations cardiaques est un outil important pour comprendre les mécanismes de votre patient et vérifier son état de santé, encas de suspicion de tension artérielle.

Le stéthoscope est un bon outil pour l’auscultation.

Table de massage

Si vous pratiquez certains types de massage ou de la réflexologie, une table de massage est à intégrer dans vos coûts de démarrage. 

Autres matériels et stocks de produits

Iridoscope : si vous pratiquez l’iridologie, vous allez avoir besoin d’un iridoscope.

Un stock de plantes médicinales et d’huiles essentielles.

Les besoins en personnel d’un cabinet de naturopathie

Par exemple en faisant appel à une secrétaire médicale qui gèrera les prises de rendez-vous, la constitution des dossiers, des règlements.

Comment se faire connaître en tant que naturopathe ?

Afin de faire connaître votre activité et attirer vos premiers clients, plusieurs actions sont à effectuer :

Utiliser les réseaux professionnels

  • participer à des événements spécialisés 
  • développer des partenariats locaux, avec les magasins bio de votre ville
  • créer ou se joindre à une association pour aider et conseiller
  • opter si possible pour un cabinet partagé avec d’autres professionnels (médecin acupuncteur, aromathérapeute, ostéopathe, sophrologue, hypnothérapeute…)

Créer votre visibilité en ligne

  • développer une activité de consultation sur internet via Doctolib, Bliss You, Medoucine
  • créer un site  internet, un blog, une newsletter
  • produire des contenus de qualité et diffuser sur les réseaux sociaux
  • écrire des articles ou des communiqués de presse
  • utiliser la publicité facebook 

Soyez visible dans votre secteur

  • distribuer des flyers
  • Lancer des offres promotionnelles pour le démarrage de votre activité de naturopathe
  • organiser des ateliers et des conférences locales
  • développer un réseau de prescripteurs (praticiens de la médecine douce, professionnels du corps médical et paramédical) 

Miser sur votre pratique personnelle et la prise en charge de vos premiers clients

  • développer votre crédibilité et votre notoriété en capitalisant sur des témoignages de patients
  • mettre en avant votre spécialité : réflexologie, kinésiologie, sophrologie, aromathérapie, relaxation, massage
  • soigner le relationnel et inspirer confiance : chaque client doit se sentir unique

Comment créer une expérience humaine pour votre client ?

L’expérience de votre client commence dès qu’il entre dans votre cabinet. Un accueil courtois et chaleureux de votre part pose un cadre bienveillant dès le départ.

La décoration et l’ambiance que vous y mettez sont importantes, mais le plus important reste l’accueil et la chaleur humaine que vous mettez à accueillir et à accompagner vos clients.

Ils doivent se sentir important et « compris » dès lors qu’ils posent le pied dans votre cabinet de naturopathie

Vous pouvez par exemple accueillir vos clients en leur offrant un thé chaud ou un rafraîchissement gratuit. Même si le client décline, il en gardera un très bon souvenir.

Cela ne coûte que très peu d’investissement et créera un lien chaleurs propice non seulement à créer un lien « thérapeutique » fort (indispensable pour la suite) et fidélisera votre clientèle.

Consulter un naturopathe deviendra pour eux une expérience non seulement thérapeutique mais aussi humaine.

Se former continuellement

Se tenir informé des tendances en naturopathie et suivre des formations complémentaires (Emotional freedom technique – EFT, coaching, PNL, Ayurveda, psychothérapie…) afin d’enrichir ses connaissances, rencontrer d’autres professionnels pour échanger autour de cette thématique et proposer à ses clients d’autres spécialités.

Quelques sites pour vous aider à installer votre cabinet de naturopathe

Vous pourriez également aimer